Valparaiso

Le réseau de trolleybus de Valparaiso

Ouverture du réseau

Le réseau de trolleybus de Valparaiso qui succède au tram, est mis en service le 31 décembre 1952, 5 ans après celui de la capitale chilienne Santiago. La première ligne relie l’av. Argentina à la Place Victoria via l’av. Pedro Montt. Elle sera rapidement prolongée de la Place Victoria à la place Whellwright (Aduana).

En 1953, une deuxième ligne qui emprunte l’avenue Colon est ouverte à Valparaiso.

30 véhicules sont commandés auprès de la Pullman-Standard Company à Worcester dans le Massachusetts. Ces derniers seront les derniers trolleybus fabriqués par ce constructeur.

Trolleybus Valparaíso.

Le trolleybus Pullman 814 de 1948 destiné initialement au réseau de Santiago. Il représente le plus ancien trolleybus au monde en état d’origine encore en service. Terminus Aduana. Photo: S.Fuentes

 

Ces véhicules représentent actuellement les plus anciens trolleybus au monde à circuler encore en service régulier. Ceci leur a d’ailleurs valu d’être déclarés monument national en 2003 par le gouvernement chilien.

Entre 1959 et 1964, un service de trolleybus est mis en service entre Valparaiso et Vina del Mar et est exploité par des trolleybus Pullman provenant du réseau de Santiago. Aujourd’hui, Valparaiso et Vina del Mar sont reliées par le métro.

Période d’incertitude

Le réseau de trolleybus est détenu par le gouvernement. En 1973, après le coup d’état militaire du Général Pinochet, les fonds destinés aux transports publics sont réduits de manière drastique et les installations des réseaux de Santiago et Valparaiso déclinent rapidement. En 1978, les trolleybus sont supprimés à Santiago et les trolleybus Pullman restant sont transférés à Valparaiso pour permettre d’assurer la maintenance des véhicules en exploitation. Malgré ceci, le réseau est fermé le 30 novembre 1981. Toutefois un groupe d’investisseurs locaux rachète les véhicules restants et les infrastructures afin de rétablir le service, ce qui est fait en mai 1982.

Renforcement du parc de véhicules

Alors qu’en octobre 1988 le peuple chilien s’oppose par les urnes à la reconduction d’un mandat de 8 ans de Pinochet, quelques mois plus tard, des projets de réouverture du réseau de Santiago commencent à refaire surface. C’est ainsi que l’entreprise de Valparaiso, acquiert entre 1991 et 1992 des trolleybus de seconde main provenant de plusieurs réseaux de Suisse.

Le trolleybus FBW 503 (ex-129 de Zürich) datant de 1963 circule sur l'avenue Colon. Contrairement au 105, le pare-brise a été modifié. 2015 - Photo: S.Fuentes

Le trolleybus FBW 503 (ex-129 de Zürich) datant de 1963 circule sur l’avenue Colon. 
2015 – Photo: S.Fuentes

Parallèlement 8 nouveaux trolleybus Norinco Shenfeng construits en Chine sont livrés à Valparaiso et plusieurs trolleybus Pullman bénéficient d’une révision importante. Ces divers investissements permettent de rétablir en 1991 l’exploitation des trolleybus à Santiago et moderniser partiellement les services à Valparaiso. Toutefois l’exploitation du réseau de Santiago se révèle de courte durée et s’arrête en juillet 1994 victime d’une compétition acharnée avec les compagnies de bus privées sur les mêmes itinéraires. Suite à cette fermeture, une partie des trolleybus est transférée à Valparaiso ou là aussi, une ligne de trolleybus est suspendue face à la concurrence des compagnies de bus privées.

Le trolleybus Norinco-Shenfeng 607 de 1991 au terminus de l'avenue Argentina 2010 - Photo: A.Cruz

Le trolleybus Norinco-Shenfeng 607 de 1991 au terminus de l’avenue Argentina
2010 – Photo: A.Cruz

En janvier 2007, le ministère régional des transports met en place un plan de transport sur la zone de Valparaiso afin d’améliorer le système global de transport ce qui apporte une évolution importante :

  • la ligne de trolleybus qui emprunte l’avenue Pedro Montt suspendue précédemment, est à nouveau exploitée au détriment des minibus privés.
  • un service est pour la première fois assuré le dimanche.
  • Les lignes du réseau reçoivent chacune un numéro propre et l’ensemble des trolleybus sont repeints dans une livrée uniforme.

La ligne 801 relie l’Av. Argentina à Aduana via l’av. Pedro Montt

La ligne 802 relie l’Av. Argentina à Aduana via l’av. Colon

Ces mesures permettent à l’entreprise qui gère le réseau de trolleybus de voir ses revenus croitre de 30%.

Assez rapidement et suite à des réclamations de commerçants, les bus privés sont à nouveaux autorisés sur l’avenue Pedro Montt avec comme conséquence une baisse des revenus avec un nouvel abandon de la ligne 801. L’entreprise des trolleybus qui avait concédé des investissements importants pour moderniser ses installations et repeindre ses véhicules se retrouve en grande difficulté financière et annonce la suppression de l’unique ligne restante en juin 2007.

Les trolleybus sont inscrits au patrimoine national

Cette annonce réveille les esprits jusqu’à la présidente Michelle Bachelet qui encourage les autorités de Valparaiso à entreprendre des démarches avec la compagnie des trolleybus pour assurer le maintien du service. A noter que la désignation de monument national pour les trolleybus Pullman donnée en 2003 est étendue en octobre 2007 à l’ensemble des infrastructures aériennes et installations.

Le réseau des trolleybus de Valparaiso. En noir, la ligne 802. La ligne 801 actuellement non-exploitée passe par l’av. Pedro Montt.

Avec l’appui du gouvernement, l’entreprise retrouve un dépôt pour stocker ses véhicules, ce qui lui permet, après 8 ans de stationnement à même les rues de la ville, de garer et entretenir la majorité de ses véhicules à l’intérieur d’un dépôt.

Le trolleybus Berna 617 ex-Genève au terminus de l'av. Argentina. Photo: S.Fuentes

Le trolleybus Berna 617 ex-Genève au terminus de l’av. Argentina.
Photo: S.Fuentes

Modernisation du parc de trolleybus

En 2013, le nouveau directeur général, M. Juan-Antonio Massai, négocie l’acquisition de 10 trolleybus de type NAW de deuxième main provenant de Lucerne (CH) et datant de 1988. L’objectif consiste à moderniser le réseau et remplacer quelques véhicules plus anciens, dont les deux derniers trolleybus Berna genevois.

Le premier trolleybus NAW quitte Lucerne début mai 2014 et arrive à Valparaiso le 28 juin 2014. Les 9 autres véhicules arrivent de manière échelonnées sur le reste de l’année.

Toutefois, avant de pouvoir circuler sur le réseau, une modification d’un article de loi datant de 1993 interdisant l’importation de trolleybus au Chili est nécessaire. Cette modification légale demandée en août 2014 est finalement approuvée le 9 janvier 2015 et entre en vigueur le 23 janvier. Dans l’intervalle, les véhicules sont stationnés au dépôt, au fur et à mesure des livraisons. les unités sont testées et repeintes aux couleurs de l’entreprise des trolleybus du Chili. Le personnel technique est également formé sur ces nouvelles unités.

Le 14 février, les premiers essais commencent sur le réseau afin de former les conducteurs et valider les prescriptions techniques. L’exploitation débute le 23 mars 2015.

Trolleybus NAW 265 (ex-Lucerne) de 1988 au terminus de l'av.Argentina La girouette de destination souhaite "un joyeux noël et une année 2016 prospère" Décembre 2015 - Photo S.Fuentes

Trolleybus NAW 265 (ex-Lucerne) de 1988 au terminus de l’av.Argentina
La girouette de destination souhaite “un joyeux noël et une année 2016 prospère”
Décembre 2015 – Photo S.Fuentes

Ces véhicules qui circulent désormais à côté des modèles Pullman, représentent une amélioration importante pour les clients, même s’ils n’offrent pas un accès à plancher bas.

Avec la mise en service de ces trolleybus, la fréquence de l’unique ligne 802 est portée à 3 minutes ce qui nécessite l’engagement de 18 trolleybus.

La ligne 802  circule du lundi au vendredi de 7h00 à 21h00 et le samedi de 8h30 à 20h30. Pour assurer le service, l’entreprise dispose actuellement de 28 trolleybus qui se répartissent comme suit:

  • 9 trolleybus Pullman datant de 1947-48 commandés pour le réseau de Santiago
  • 5 trolleybus Pullman datant de 1952-53 construits pour le réseau de Valparaiso
  • 2 trolleybus articulés FBW ex-Zurich de 1959
  • 1 trolleybus Berna ex-Schaffhouse de 1966
  • 1 trolleybus Norinco Shenfeng de 1991
  • 10 trolleybus NAW ex-Lucerne de 1988
Le trolleybus Berna 203 de (ex-Schaffhouse) de 1966 circule sur l'avenue Colon. 2015 - Photo: S.Fuentes

Le trolleybus Berna 203 (ex-Schaffhouse) de 1966 circule sur l’avenue Colon.
2015 – Photo: S.Fuentes

Un seul billet pour circuler à Valparaiso

Afin de renforcer l’utilisation des différents moyens de transports, l’entreprise de trolleybus et le groupement des funiculaires ont souhaité en 2010 mettre en place un système de paiement intégré, système qui pourrait ensuite être étendu au Métro.

Comme la majeure partie des habitants de Valparaiso se trouvent sur les collines qui surplombent la ville, ces derniers utilisent donc de multiples funiculaires (“Ascensores”) qui leurs permettent de rejoindre la ville basse ou les trolleybus assurent en continuité la desserte fine du centre qui regroupe le port et une grande partie des services (hôpital, administrations, services, etc.).

C’est finalement en 2014 avec l’appui du gouvernement que l’idée d’un titre de transport unique est relancée et se concrétise enfin le 29 avril 2015 par le lancement d’un titre de transport combiné “Trolleybus+Métro” qui prend la forme d’une carte sans contact.

Le 5 mai 2015, 3 funiculaires sont également intégrés dans le système. D’autres funiculaires vont suivre à l’avenir. A noter que dans la logique de la topographie de la ville, un projet de télécabine pourrait également être intégré au système.

Les nouvelles rames du métro de Valparaiso qui relie la Ville portuaire à Limache via Vina del Mar. Décembre 2015 – Source: www.emol.com

 

Extension du réseau pour 2017

Les transports publics de Lucerne qui ont commandés de nouveaux trolleybus prévoient de se séparer en 2017 des derniers NAW qu’ils possèdent encore. Ces véhicules sont d’ores et déjà destinés à rejoindre le réseau de Valparaiso afin  d’accroitre la flotte et continuer la modernisation. L’arrivée de ces trolleybus supplémentaires rendra possible la réouverture de la ligne 801  par l’avenue Pedro Montt, ainsi que la construction d’une extension du réseau d’environ 500 mètres entre l’av. Argentina et la station de Metro “Baron”. Cette opération permettra de connecter physiquement le métro et le trolleybus afin d’offrir des liaisons rapides entre le cœur de Valparaiso et les villes avoisinantes de Vina del Mar, Quilpue, Villa Alemana et Limache.

La ligne 802 avec le prolongement jusqu’à la station de Métro “Baron”. La ligne 801 n’est pas indiquée. Source: www.gov.cl

Laisser un commentaire