Communiqué de presse

75 ans de trolleybus à Genève

Le 11 septembre 1942, le premier trolleybus était mis en service à Genève. 75 ans plus tard, l’association Vintage Trolleybus (VTA) et les Transports publics genevois (tpg) s’associent pour célébrer cette date anniversaire. Ils feront circuler un trolleybus de collection, conservé par l’association, le lundi 11 septembre 2017 entre 16h00 et 19h30 sur la ligne 3 du réseau tpg.

75 ans que les trolleybus roulent à Genève. Les trolleybus circulent aujourd’hui dans plus de 300 villes dans le monde et sur l’ensemble des continents. En Suisse, 52 lignes sont exploitées par des trolleybus, réparties dans 12 villes. A Genève, ils font partie du paysage depuis 75 ans et circulent sur six lignes des tpg, soit les lignes 2, 3, 6, 7, 10 et 19.

Conserver un patrimoine, qui a l’image de l’évolution du paysage architectural d’une ville, est le reflet d’une époque et de son savoir-faire, c’est un des buts de l’association Vintage Trolleybus. Autre mission, faire profiter le plus grand nombre de ces témoins du passé genevois. C’est pourquoi, en collaboration avec les tpg, un trolleybus datant de 1982 habillé comme à son origine, circulera le lundi 11 septembre 2017 sur la ligne 3 entre 16h00 et 19h30.

Pour remplacer le tram sur la ligne 3 (Petit-Saconnex-Champel), le trolleybus apparait à l’époque comme un mode de transport plus adapté que l’autobus car, comme le souligne Eric Choisy alors directeur général de la Compagnie, le trolleybus permet « des démarrages plus rapides, un confort maximum sans bruit, fumée ou odeurs, une conduite plus facile, une formation plus simple des conducteurs (et) une utilisation de l’énergie nationale par excellence, l’électricité.

La première mise en service des trolleybus s’est faite le 11 septembre 1942 à Genève sur le tronçon Petit-Saconnex–Grand-Pré (Rue Hoffmann). Il faudra toutefois attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale et ses restrictions sur l’utilisation des pneus par décision du Conseil fédéral, pour que le trolleybus remplace intégralement le tram en 1946 entre le Petit-Saconnex et Champel.

Malheureusement, il ne reste plus aucun modèle de 1942 à Genève. Le plus ancien trolleybus genevois articulé datant de 1965 se trouve actuellement au Chili. Il a été racheté en 1992 par le réseau de Valparaiso où il a arrêté de circuler en 2014. L’association Vintage Trolleybus, avec le soutien de partenaires, finalise actuellement le rapatriement de ce véhicule, fleuron de l’industrie suisse des années 60.

Pour de plus amples informations :

Vintage Trolleybus Association (VTA)

Sébastien Weibel, président de l’Association Vintage Trolleybus
+41 079 301 40 81 – sebastien.weibel@vintagetrolleybus.ch

Transports publics genevois (tpg)

François Mutter, porte-parole des tpg +41 22 308 31 60 / +41 79 694 49 44 – mutter.francois@tpg.ch – www.tpg.ch

Horaire de circulation du trolleybus Saurer 666 de 1982 le lundi 11 septembre 2017

Communiqué de presse en version PDF

Le trolleybus 666 vient de retrouver sa livrée d’origine et effectue sa première sortie sur le réseau.
20 mars 2012 – Photo: S.Weibel

Saurer 666

Une photographie réalisée le 5 mars 2012 au centre de maintenance du Bachet-de-Pesay. Le trolleybus Saurer 666 est comme neuf.
Le président de l’association VTA est au volant avec en arrière plan, notre secrétaire. 

05032012-IMG_0119

Trolley en danger

Actualité – France – Limoges

Dans son programme électoral de 2014, le futur maire promettait d’ « améliorer l’offre de transport éco-responsable, en privilégiant les trolleybus (…) ». Depuis janvier 2015, pourtant, l’idée d’une suppression progressive du réseau des trolleybus est mise en avant .

Les trolleys de Limoges sont clairement menacés !

Plusieurs déclarations de la municipalité ont laissé entendre que les trolleybus pourraient bientôt et progressivement être remplacés par un nouveau mode de déplacement.
Interrogé par Le Populaire en janvier 2016, Emile-Roger Lombertie fait de nouveau part de son souhait de « faire disparaître les fils de trolleys » .

Enfin, dans un entretien accordé à Info Magazine en février 2016, le maire fait finalement part de sa préférence pour des bus au gaz, jugés moins chers que les véhicules à recharge électrique un temps annoncés.

Limoges : pétition pour le trolleybus

Une pétition pour le maintien des trolleybus à Limoges a été lancée suite aux déclarations successives du maire de la ville, considérant l’inesthétique des lignes aériennes et privilégiant la filière des bus au gaz pour améliorer la performance énergétique du réseau urbain.

Le trolleybus, un véhicule d’avenir… et d’actualité

L’inesthétisme supposé des câbles et la perspective d’un coût moindre peuvent-ils suffire à motiver le remplacement du trolleybus ?

Pour en savoir plus, VTA vous invite à lire pourquoi il serait très intéressant, à la fois pour les passagers, pour les riverains, et pour les collectivités, de réintroduire le trolleybus sur certaines lignes du réseau TAG (Grenoble) réalisé par lADTC, mais qui peut s’appliquer pour d’autres villes en Europe et dans le Monde.

Le trolleybus, un véhicule d!avenir… et d!actualité !
http://www.adtc-grenoble.org/IMG/pdf/adtc_trolley090505.pdf